Brosse pour les chiens Shetland

 

 
X
X
X

 

Comme son nom l'indique, ce berger provient de l'archipel des Shetland, au nord de l'Écosse. D'abord employé comme chien de ferme, il s'est depuis très bien adapté à un environnement purement domestique et s'avère un compagnon loyal et facile à dresser.

Le sheltie, comme on l'appelle affectueusement, est en fait une version réduite du colley à poil long. Polyvalent et doté de bonnes facultés d'adaptation, il surveilla longtemps les troupeaux de moutons dans les champs des Shetland, souvent sans supervision. Il avait aussi comme tâche d'empêcher les moutons de dévorer les récoltes, même si les risques de prédation étaient relativement faibles dans ces îles, comparés avec ceux du continent. Les cultures poussaient dans des champs non enclavés et les shelties aboyaient bruyamment afin de dissuader les troupeaux de pénétrer dans ces zones. Les marins de passage se sont mis à acheter des chiots qu'ils ramenèrent chez eux, ce qui augmenta rapidement la demande au début du XX siècle.

Exploitée à l'occasion de concours d'obéissance ou d'agilité. S'il n'est pas stimulé mentalement, il peut devenir bruyant, destructif et névrosé. Entre de bonnes mains, c'est un formidable compagnon, affectueux et gratifiant, doux et désireux de plaire. Comme son nom l'indique, le Shetland est né dans les îles Shetland, au début du XIX siècle, où il était utilisé pour conduire les troupeaux et comme chien de ferme. La race, sélectionnée pour devenir plus proche du Colley, possède une élégance accrue et une fourrure abondante. Ce chien beau et élégant ressemble à un modèle réduit du Colley et partage de nombreuses qualités avec cette race. Fidèle, affectueux, obéissant, il réclame une éducation douce et sensible. Naturellement distant à l'égard des étrangers, un manque de socialisation dès son plus jeune âge l'expose à une timidité excessive à l'âge adulte. Comme la plupart des Bergers, il possède une grande intelligence qui mérite d'être prenne le temps de le sortir, de le faire jouer, de l'éduquer et d'entretenir sa robe. Il réclame beaucoup d'attention et ne supporte pas de rester seul ou enfermé longtemps.

La couleur de son pelage...

Son pelage peut être fauve (du doré à l'acajou intense), tricolore (noir; feu et blanc) ou bleu merle (bleu clair argenté, marbré de noir; avec des marques feu). Le blanc est souhaité au poitrail, aux membres et à la queue. On trouve aussi des Shetland noir et blanc ou noir et feu.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Le Shetland est un chien doux qui cohabite harmonieusement avec d'autres animaux du foyer, mais son instinct le pousse à pourchasser les chats des voisins.

L'entretien de son pelage...

Sa magnifique fourrure réclame un brossage et un peignage réguliers, de préférence quotidiens, avec une attention particulière au poil doux derrière les oreilles, à l'intérieur des cuisses et aux aisselles où le feutrage est fréquent Le Shetland a une mue abondante, une ou deux fois par an. Il perd alors ses poils par poignées et les bains constituent la meilleure solution pour éliminer un maximum de poils morts. Il peut donner des coups de dents si on l'embête. Extrêmement sensible, il réagit mal à une ambiance tendue ou agitée dans la maison et la tranquillité lui est indispensable.

Son besoin d'exercice...

C'est un petit chien actif qu'il faut sortir au moins deux ou trois fois par Jour dans un parc et qui a besoin de nombreuses parties de jeu. Si vous le laissez s'ébattre sans laisse, choisissez un endroit calme, car il risque de se sauver au moindre bruit qui l'effarouche.

Son milieu...

Le Shetland s'épanouit idéalement à la campagne, mais peut s'adapter parfaitement à une vie urbaine, à condition d'avoir un exercice quotidien suffisant

Son éducation...

Très intelligent, le Shetland aime faire plaisir à son maître et il très est facile à éduquer. Il réclame une

Son foyer d'accueil...

Le Shetland adore la vie de famille, il lui faut un foyer calme avec des enfants responsables. Il déteste les enfants bruyants et turbulents et

Son maître...

Ce chien a besoin d'un maître calme, sensible et affectueux qui éducation douce, sensible, basée sur les encouragements et les récompenses. Vous n'obtiendrez rien par une approche répressive.

Ses qualités...

Doux, très affectueux, obéissant, vif, fidèle, intelligent, non agressif, très attaché à son maître, bon gardien et très facile à éduquer. C'est un beau chien au caractère heureux.

Ses défauts...

L'entretien de sa robe est contraignant et il a besoin d'une présence humaine constante. Il doit absolument être socialisé de bonne heure pour ne pas devenir trop craintif à l'âge adulte. Il est très vulnérable au stress et peut se montrer «pot de colle». Il n'est pas adapté à un foyer agité, à l'atmosphère tendue ou avec de jeunes enfants. Il pourchasse tout ce qui bouge. Il se montre souvent méfiant envers les étrangers.

Sa santé...

Les affections oculaires comprennent l'atrophie rétinienne progressive et l'anomalie de l'œil du Colley. Les chiots doivent être dépistés pour être certifiés indemnes de tares oculaires. Autres problèmes éventuels: la maladie de von Willebrand (trouble de la coagulation du sang), la dysplasie de la hanche, la luxation de la rotule, l'épilepsie, les maladies cardiaques et les troubles thyroïdiens.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir