Err

Brosse pour les chiens Schnauzer nain

 

 
X
X

 

Cette version réduite du schnauzer géant est un compagnon plein d'entrain qui s'adapte bien au milieu familial, disposé tout autant à jouer avec les enfants qu'à accompagner leurs grands-parents en promenade. C'est une race idéale pour toute la famille.

Le schnauzer est originaire d'Allemagne. Le nain est issu de plus petits individus sélectionnés dans des portées de schnauzers géants. Ce processus a été entamé à Francfort par deux éleveurs, Georg Riehl et Heinrich Schott, qui utilisèrent également une autre race allemande, l'affenpinscher, pour compléter l'entreprise de miniaturisation, produisant ainsi la race que nous connaissons maintenant. Il est possible que d'autres races, dont le poméranien, aient aussi joué un rôle, encore qu'il n'en existe pas de preuve convaincante. Le schnauzer nain a fait son apparition vers la fin des années 1880.

Une caractéristique particulièrement intéressante de cette race, aux yeux des gens soucieux de la propreté de leur maison, est qu'elle ne perd pas son poil. On peut épiler les schnauzers à la main - plus précisément au doigt - ou à l'aide d'un couteau à épiler pour conserver une belle apparence à leur robe, mais ce n'est pas une mince tâche. Il existe une autre option, la tonte, mais cela ramollit le pelage. La couleur la plus distinctive de ces chiens est le «poivre et sel", qui se présente comme une alternance de bandes noires et blanches sur le dessus de la robe, Si un schnauzer nain est tondu plutôt qu'épilé, l'effet de cette alternance aura tendance à s'émousser. Les cuisses sont fortement musclées et obliques.

Le Schnauzer nain a été créé au XIX siècle pour offrir toutes les qualités de ses deux cousins dans un petit gabarit. S'il a le physique du moyen, ses gènes sont plus proches du géant. Petit mais solide, il constitue un excellent chien de compagnie pour toute la famille, adaptable à la plupart des modes de vie et très sociable.

La couleur de son pelage...

La robe est noire unicolore, poivre et sel, noir argenté ou blanc pur - cette dernière couleur n'étant pas reconnue en Grande-Bretagne ni aux États-Unis.

L'entretien de son pelage...

La robe est d'un entretien assez contraignant: elle réclame des soins au moins hebdomadaires (idéalement 10 minutes par jour) à l'aide d'une brosse dure pour le corps et d'un peigne pour les favoris, la barbe et les membres. La barbe a besoin d'un petit nettoyage après chaque repas. De plus, le poil exige une épilation à la main deux fois par an. Au quotidien, une coupe courte est inacceptable pour les chiens d'exposition car elle modifie la texture du poil, mais commode pour les chiens de compagnie.

Son foyer d'accueil...

Le Schnauzer nain est un excellent chien familial, très fidèle à sa famille et bien décidé à participer sans réserve à toutes ses activités. Présent auquel il donnera toute son attention et vouera un attachement indéfectible. Le Schnauzer nain possède la vitalité et la joie de vivre des Terriers, sans leur fougue ni leur agressivité. Il peut se montrer dominant, mais il est très réceptif aux ordres et apprécie la stimulation mentale liée aux concours d'obéissance et d'agilité. Originaire d'Allemagne, la race a été introduite aux États-Unis dans les années 1920 où elle est vite devenue populaire. En Grande-Bretagne, elle rencontre un grand succès depuis 1960. En revanche, le Schnauzer nain est peu répandu en France. Il constitue un formidable partenaire de jeu pour des enfants qui le traitent avec respect.

Son milieu...

Peu encombrant, ce petit chien se sent chez lui en ville comme à la campagne. Il s'adapte parfaitement à la vie en appartement à condition d'avoir une dépense physique régulière.

Son maître...

Le Schnauzer nain a besoin d'un maître responsable, affectueux, qui apprécie son dynamisme et son tempérament, et prêt à lui consacrer beaucoup d'attention, car cette race ne supporte pas la solitude. Si vous voulez l'éduquer pour le faire participer à des concours d'obéissance ou d'agilité et si vous avez le temps d'entretenir sa robe, ce petit chien est fait pour vous!

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Généralement sympathique avec d'autres animaux du foyer, il peut se montrer un peu trop dominant envers les chiens étrangers, d'où la nécessité d'une socialisation précoce.

Son besoin d'exercice...

Le Schnauzer nain s'adapte au mode de vie de son martre: trois promenades quotidiennes à un rythme soutenu suffisent à le maintenir en forme, mais il apprécie les longues balades dans la nature. Le jeu ainsi que les épreuves d'obéissance et d'agilité lui permettent de dépenser son trop ­plein d'énergie.

Son éducation...

Le Schnauzer nain est un chien obéissant s'il reçoit une éducation douce, ferme et cohérente.

Une approche ludique et basée sur les récompenses vous permettra d'obtenir le meilleur de lui.

Il apprend vite, mais se lasse très bien, d'où l'intérêt de séances courtes et stimulantes.

Ses qualités...

Intelligent, actif sympathique, polyvalent, adaptable, enjoué, vif fiable, obéissant, affectueux et curieux.

Ses défauts...

Ce petit chien est volontiers aboyeur et l'entretien de son poil assez contraignant.

Sa santé...

La race souffre de deux tares oculaires héréditaires: la cataracte et l'atrophie rétinienne progressive (dégénérescence de la rétine). Les reproducteurs doivent donc subir un dépistage pour être certifiés indemnes. Sinon, le Schnauzer nain est assez robuste. Autres problèmes éventuels: l'hémophilie, la maladie de von Willebrand (trouble de la coagulation du sang), les souffles cardiaques, le diabète, la maladie de Legg-Perthes (dégénérescence de la tête du fémur due à une irrigation sanguine insuffisante) et le shunt porto systémique (anomalie du développement des vaisseaux hépatiques provoquant une «intoxication» du sang).

 
 


 
Création et Référencement ID Agir