Brosse pour les chiens Saint-Bernard

 

 

X

X

X

X

X

 

Le Saint-bernard est l'une des races les plus connues dans le monde, grâce au célèbre tableau de sir Edwin Landseer le montrant avec un tonnelet de brandy au cou pour ranimer un voyageur trouvé dans la neige.

Cette race est étroitement liée à l'hospice fondé au X siècle dans les Alpes suisses par saint Bernard de Menthon afin de secourir les voyageurs perdus dans les tempêtes de neige sévissant dans cette région. Les moines de l'hospice employaient pour ce faire des chiens issus d'élevages de dogues, sans doute croisés avec des chiens de Saint-Hubert pour améliorer leurs capacités olfactives, bien qu'à l'origine, ils aient été des chiens de garde.

Le saint-bernard le plus célèbre s'appelait Barry; on dit qu'il sauva 40 vies de 1800 à 1812. À sa mort, il fut empaillé et on peut encore l'admirer à Berne, dans un muséum d'histoire naturelle. Dans l'ensemble, on estime que, durant la période où ils ont été à l'œuvre dans les Alpes, ces chiens ont secouru quelque 2000 personnes qui, autrement, auraient péri.

Au XIXe siècle, lorsque les hivers alpestres étaient particulièrement rudes, on a pensé que le saint-bernard gagnerait à posséder un pelage plus épais. C'est ainsi que des croisements furent réalisés avec des terre-neuve, dont les résultats sont encore visibles de nos jours, certains saint-bernards ayant un pelage beaucoup plus fourni que d'autres. Ces chiens sont des compagnons fiables, mais ils ne se distinguent pas particulièrement comme gardiens de la propriété.

Le Saint-bernard doit son nom à l'hospice du Grand Saint-bernard, dans les Alpes suisses, où il a été adopté au Moyen Âge avant d'y être dressé au sauvetage des voyageurs et des victimes d'avalanches, à partir du XVIIe siècle. Aujourd'hui, ce chien est devenu un compagnon dévoué, facile à vivre, très protecteur et proche des enfants. Mais sa taille et son poids constituent un réel problème dans les foyers. Il est coûteux à nourrir, perd beaucoup de poils et bave abondamment. Comme toutes les races géantes, il réclame une socialisation et une éducation adéquates. Le succès du film Beethoven, dans les années 1990, a incité de nombreuses familles à acquérir un Saint-bernard sans songer aux contraintes que représente une telle race. Il existe deux variétés: à poil court et à poil long. Le type originel de la race portait un poil court; la variété à poil long, issue du croisement avec un Terre Neuve, a été développée au XIXe siècle afin de limiter la consanguinité.

La couleur de son pelage...

La robe est blanche avec des plaques rouge-brun plus ou moins grandes (chien panaché) qui peuvent aller jusqu'à former un manteau rouge-brun ininterrompu sur le dos et les flancs (chien à manteau). Le rouge-brun bringé est admis. La poitrine, les pattes, le bout de la queue, la bande autour du museau et le collier sont blancs.

L'entretien de son pelage...

La variété à poil court ne réclame qu'un brossage hebdomadaire, alors que celle à poil long nécessite des soins quotidiens, dont un peignage minutieux jusqu'à la peau pour éviter les nœuds dans le sous-poil. Un entretien supplémentaire du poli est indispensable durant la mue, abondante chez cette race.

Son foyer d'accueil...

Si vous avez l'espace et le temps nécessaires pour vous en occuper; ce chien doux, paisible, affectueux et adorable avec les enfants fera un excellent chien familial. Pour sa taille, il est étonnamment prévenant avec les jeunes enfants. Il apprécie de participer à toutes les activités de la famille et, SI les siens ne s'occupent pas de lui, peut en souffrir énormément et devenir destructeur.

Son milieu...

Cette race géante s'épanouit le mieux à la campagne, avec de l'espace et un grand jardin bien clos. Elle peut vivre dans un chenil attenant à la maison, mais sera beaucoup plus heureuse au sein du cercle familial. Elle peut s'adapter à la vie en appartement à condition d'avoir suffisamment d'exercice. Il ne lui faut pas une maison trop chauffée.

Son maître...

Le Saint-Bernard a besoin d'un maître soucieux de son bien-être, prêt à le traiter comme un membre de la famille et à lui consacrer le temps et l'attention qu'il réclame. Ce chien digne de confiance est le compagnon idéal dans les foyers avec de jeunes enfants et une grande maison. Ce chien puissant réclame un maître suffisamment fort physiquement pour le gérer et l'éduquer.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Ce chien s'entend généralement bien avec ses congénères s'il a été correctement socialisé de bonne heure, ainsi qu'avec les chats s'il est élevé avec eux. Mais, au vu de sa taille et de son poids, il risque d'écraser involontairement les animaux plus petits que lui, alors soyez vigilant.

Son besoin d'exercice...

Un adulte doit marcher plusieurs kilomètres par jour; mais apprécie les très longues promenades et la possibilité de courir sans laisse. Comme cette race est vulnérable aux coups de chaleur; elle ne doit pas faire des efforts excessifs par temps chaud. Les chiots de moins de deux ans doivent se contenter de courtes balades et de séances de jeu pour éviter les problèmes articulaires à l'âge adulte.

Son éducation...

Le Saint-Bernard aime faire plaisir; mais réagit lentement et n'est pas un modèle d'obéissance. Un chien de cette taille doit être éduqué de bonne heure, avec cohérence et, surtout, beaucoup de patience.

Ses qualités...

Stable, gentil, sociable, intelligent, courageux, fiable, protecteur; proche des enfants, affectueux et fidèle.

Ses défauts...

Son entretien est contraignant et coûte cher Très salissant, vulnérable aux coups de chaleur; il ne supporte pas la solitude.

Sa santé...

Cette race a de nombreuses faiblesses: la dysplasie de la hanche et du coude, l'entropion (enroulement de la paupière) et les affections cardiaques. Choisissez un éleveur sérieux, capable de vous garantir des sujets génétiquement sains.
 
 


 
Création et Référencement ID Agir