Err

Brosse pour les chiens Mâtin de Naples

 

 

X

X

 

Ce poids lourd de l'univers canin a une apparence véritablement unique. On l'a cruellement surnommé d'hippopotame du monde canin, mais il n'en est pas moins doté d'une nature très active.

Le mâtin de Naples fait partie d'une vieille lignée remontant à l'époque d'Alexandre le Grand, qui régna sur la Grèce de 336 à 323 av. JC. Ses ancêtres furent ensuite amenés à Rome, où on les utilisa comme chiens de combat en raison de leur réputation d'agressivité. Mais la lignée moderne a un comportement bien différent, et le mâtin de Naples est aujourd'hui d'une nature plus calme et plus docile. Les efforts du peintre italien Piero Scanzani (1908-2003) permirent à la race d'être homologuée en Italie en 1946. Depuis, sa notoriété est mondiale. Leur taille énorme fait que ces chiens sont beaucoup trop massifs pour bien des foyers, leur puissante queue pouvant aisément faucher les objets posés sur des tables basses. Leur appétit considérable rend leur alimentation onéreuse. Comme les autres dogues, ils ont tendance à baver, en particulier par temps chaud et à l'heure des repas. Les maîtriser lorsqu'ils sont en laisse exige aussi beaucoup de force et il est essentiel de bien les dresser pour vous faciliter la tâche. En revanche, ce sont d'excellents compagnons, très calmes malgré leur instinct de protection.

Ce géant italien ne laisse pas indifférent. Ce molosse puissant a un physique impressionnant, à l'aspect dissuasif renforcé par de lourdes mâchoires et de nombreuses rides. Il est doté d'un instinct protecteur très développé - que les cambrioleurs prennent garde! Descendant des chiens de combat romains, le Mâtin de Naples a failli disparaître dans les années 1940 et doit sa survie au peintre Piero Scanziani qui entreprit de rechercher les rares spécimens restants pour monter un élevage. Il s'est diffusé dans les pays anglo-saxons et en France dans les années 1970, où sa popularité n'a cessé de croître, comme chien de garde, mais aussi comme compagnon.

La couleur de son pelage...

La robe peut être grise, gris plombé, noire, brune, fauve ou fauve intense (cerf). Les trois premières couleurs sont les plus appréciées. Des marques blanches sur la poitrine et aux doigts sont autorisées. Toutes ces robes peuvent être bringées.

Son foyer d'accueil...

Même si ce chien peut s'adapter au style de vie de certaines familles, il n'est pas recommandé comme chien familial. Il est dévoué aux siens et généralement sociable avec les enfants, mais il est trop encombrant et trop puissant pour être laissé seul avec des bambins, car il risque de les blesser accidentellement, surtout en jouant avec eux. Il ne doit pas être promené par des enfants et peut se montrer très possessif avec ses jouets ou sa nourriture.

L'entretien de son pelage...

Son poil court ne réclame que le passage occasionnel d'un gant en caoutchouc à picots destiné à éliminer les poils morts. Des soins

Son milieu...

Les grands chiens ont besoin d'espace et le Mâtin de Naples ne fait pas exception à la règle. Il est préférable de le loger dans un grand Jardin, au sein d'un chenil spacieux, confortable, lui offrant de l'ombre. Il est trop encombrant et trop enclin à baver pour vivre à l'intérieur de la maison. Même si les adultes passent beaucoup de temps à se prélasser, les chiots sont actifs, curieux et maladroits.

Son maître...

Cette race ne convient qu'à des maîtres expérimentés, capables de gérer un chien dominant, de consacrer du temps à sa socialisation et à son éducation, de gagner son respect et de canaliser son instinct protecteur. Si vous êtes un inconditionnel de la propreté, sachez que ce chien ne mange pas proprement, bave beaucoup, ronfle bruyamment et a tendance aux flatulences.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

La prudence est de mise. Le Mâtin de Naples est souvent agressif avec des congénères du même sexe, d'où l'importance d'une socialisation précoce aux chiens étrangers. Mais il est gentil et tolérant avec d'autres animaux du foyer s'il est élevé avec eux. Il ne peut s'empêcher de prendre en chasse tout intrus sur son territoire.

Son besoin d'exercice...

Ce chien lourd a une endurance limitée et est très vulnérable aux coups de chaleur: mais des promenades régulières, environ une demi-heure, deux fois par jour; contribuent à le maintenir en bonne santé. Il resterait volontiers allongé toute la journée, mais ne cédez pas à ses caprices de fainéant 1 Faites-le nager; car ce sport ne fatigue pas les articulations. Les chiots de moins d'un an, en pleine croissance, ne doivent pas faire des efforts exagérés.

Son éducation...

Le Mâtin de Naples est difficile à éduquer en raison de son caractère très fort. Affirmé et entêté, il réclame une éducation ferme dès son plus Jeune âge. Intelligent mais peu enclin à l'obéissance, il a besoin d'un maître qui fasse preuve de patience, de cohérence et de détermination.

Ses qualités...

Fidèle, protecteur: vigilant, intelligent, d'humeur égale et tranquille.

Ses défauts...

Il a tendance à être agressif envers ses congénères. Il bave abondamment et mange salement. En raison de son Instinct de garde très développé, il réclame une surveillance constante. Le Mâtin de Naples est suret à la dysplasie de la hanche, à la dilatation/torsion de l'estomac, à la pan ostéite, à l'hypothyroïdie, aux affections oculaires et à la luxation de la glande de Harder (en fait, la glande lacrymale devient apparente sur la troisième paupière).
 
 


 
Création et Référencement ID Agir