Brosse pour les chiens Lévrier irlandais

 

 

X

X

X

X

X

 

Les origines de cette race pourraient remonter à 300 ans, à l'époque où des chiens de chasse furent amenés depuis la région méditerranéenne vers les îles Britanniques et croisés avec des dogues indigènes. Les premiers lévriers étaient intrépides, défendant non seulement les mourons contre les attaques des loups, mais poursuivant aussi ces derniers. Vers la fin du XVIII siècle, la race se trouva devant un avenir incertain lorsque le loup commença à s'éteindre partout en Grande-Bretagne.

Aujourd'hui, le lévrier irlandais est la réincarnation de l'ancienne lignée. Un Écossais, le capitaine George Graham, croisa des bêtes qui avaient survécu avec le lévrier écossais qui leur était apparenté ainsi qu'avec d'autres races massives telles que le barzoï et même le dogue du Tibet afin d'augmenter leur nombre. Son programme de reproduction a donné une race amicale et athlétique. C'est un excellent compagnon si vous disposez de l'espace nécessaire pour le loger. Comme toutes les races de chien de chasse, il est toutefois susceptible d'ignorer vos ordres de rappel une fois libéré de sa laisse.

Ce n'est pas un chien à prendre à la légère: il lui faut beaucoup d'attention, beaucoup d'espace, beaucoup d'exercice et beaucoup de nourriture! Au sein d'une famille capable de satisfaire ses exigences, il est un compagnon affectueux, doux et sociable, proche des enfants et très dévoué aux siens. Au vu de sa taille, de son poids et de sa puissance.

La couleur de son pelage...

La robe est grise, noire, blanc pur; rouge, fauve, bringée. Les chiots peuvent changer de couleur en grandissant.

L'entretien de son pelage...

Son poil rude et hirsute est assez facile à entretenir; mais doit être brossé avec une carde et peigné à l'aide d'un peigne à larges dents au moins toutes les semaines pour éliminer les poils morts.

Son foyer d'accueil...

Le Lévrier irlandais peut être un excellent chien familial au sein d'un foyer capable de comprendre et de satisfaire ses besoins. Il est déconseillé dans les foyers avec de jeunes enfants en raison de sa taille - il risque de les renverser comme des fétus de paille ou de les blesser involontairement avec sa queue en mouvement. En général, il est trop rude pour le confort et la sécurité des enfants.

Son milieu...

Il est fait pour vivre à la campagne, mais peut s'adapter à la vie urbaine. Il réclame une socialisation précoce et adéquate. Même si les adultes se comportent bien en général, les chiots âgés de moins de deux ou trois ans sont turbulents et facétieux, et donc difficiles à gérer. Cette race ne convient donc qu'aux maîtres expérimentés, sûrs d'eux. Issu probablement d'une vieille race irlandaise utilisée pour la guerre et la chasse au loup, le Lévrier irlandais avait presque disparu au XVIIe siècle. Des éleveurs ont recréé la race au XIXe siècle pour aboutir au type actuel. S'il a suffisamment d'exercice. Il ne supporte pas de vivre en appartement. Les chiens de très grande taille ont besoin d'espace et. dans des pièces trop exiguës, ont du mal à contourner les meubles. Ce Lévrier doit disposer d'un grand jardin efficacement clôturé et avoir accès à des espaces lui permettant de courir sans laisse en toute sécurité.

Son maître...

Le Lévrier irlandais a besoin de compagnie et risque de prendre de mauvaises habitudes s'il s'ennuie ou reste seul trop longtemps. Si vous travaillez à l'extérieur; ce chien n'est pas fait pour vous. Une race géante exige beaucoup d'attention, d'espace et coûte cher à entretenir. Son maître doit aimer les promenades quotidiennes par tous les temps et avoir la force physique nécessaire pour la gérer.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Ce chien s'entend bien avec ses congénères, même s'il risque de blesser les races plus petites et plus fragiles que lui en leur marchant dessus sans le vouloir. Il peut cohabiter pacifiquement avec les chats du foyer; mais ne peut s'empêcher de pourchasser les chats étrangers et, plus généralement, tout ce qui bouge.

Son besoin d'exercice...

Un adulte a besoin de longues promenades quotidiennes, environ une heure de marche par jour, complétées par la possibilité de courir en liberté, une heure également Ce chien ayant tendance à rester sourd au rappel une fois lâché, l'apprentissage des ordres de base est Indispensable et exige une grande patience. Les chiots ne doivent pas faire trop d'efforts.

Son éducation...

Le Lévrier irlandais est très difficile à éduquer Mais, au vu de sa taille, son éducation doit absolument être faite de bonne heure et avec persévérance. Faites preuve de beaucoup de patience, car il est têtu de nature. Adoptez une approche basée sur les récompenses et les félicitations.

Les punitions brutales, Inutiles vous feront perdre la confiance de votre animal.

Ses qualités...

Doux, dévoué à son maître, puissant, courageux, affectueux, digne, sensible et non agressif

Ses défauts...

Cette race ne convient pas à tout le monde: avant d'acquérir un chiot, soyez certain de pouvoir satisfaire tous ses besoins et pensez aux nombreuses contraintes qu'il représentera une fois adulte. En raison de leur croissance rapide, les chiots réclament une alimentation spécifique. La longue queue de ce Lévrier est exposée à de multiples blessures qui guérissent lentement.

Sa santé...

La race est sujette à la dilatation/torsion de l'estomac, aux affections hépatiques et cardiaques, ainsi qu'au cancer des os.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir