Err

Brosse pour les chiens Colley Barbu

 

 

X

X

X

X

X

 

Cette race n'est pas faire pour les citadins ou les gens qui ont la marche en aversion. Mais dans un environnement champêtre offrant plein d'occasions de se dépenser, le colley barbu s'avérera un compagnon idéal, surtout dans un foyer comptant des adolescents débordants d'énergie.

Ses origines demeurent nébuleuses, mais le colley barbu est sans doute apparenté au berger de vallée polonais, déjà connu en Écosse au XVI siècle. Le berger gallois gris - aujourd'hui disparu - a sans doute aussi contribué à sa lignée. La tâche principale de ces chiens était d'accompagner le bétail, en particulier les bovins, avant l'apparition du transport mécanique. La survie de la race est due à peu près uniquement au dévouement d'une passionnée, Mn" Gwendoline Willison, qui acquit en 1944 un couple de ces chiens bergers en voie d'extinction; elle développa le «barbu» - comme on l'appelle affectueusement - à son chenil de Bothkennar dans; le Buckinghamshire en Angleterre. Dans les 15 années qui suivirent, la race fit son entrée aux États-Unis, où elle devint rapidement populaire, et son avenir est désormais assuré. Physionomie expressive L'intelligence du colley barbu se manifeste par son expression faciale et ses yeux ovales.

Le dressage d'un jeune colley barbu est affaire de temps, Les chiots en particulier peuvent être très exubérants et ne conviennent pas vraiment à un foyer où l'on trouve de jeunes enfants. Ces colleys apprécient les longues promenades, mais il ne faut pas trop pousser les chiots. Comme cette race a été conçue pour se déployer au grand air, le barbu possède un duvet doux et isolant ainsi qu'un poil long et résistant aux intempéries. Soyez disposé à consacrer beaucoup de temps à son toilettage. Il est normal que sa robe pâlisse avec le temps. Ce chien est le chien hirsute par excellence. Avenant, d'une grande intelligence et agréable à vivre, il constitue un remarquable chien familial. Mais il reste un chien de travail. Il excelle aux épreuves d'obéissance, d'agilité et de travail, dans la conduite des troupeaux et le sauvetage en montagne, sans oublier ses qualités de chien thérapeute. Son énergie incroyable doit absolument être canalisée. Le Bearded Collie est turbulent, facétieux et affirmé. Il lui faut donc un maître expérimenté, prêt à consacrer du temps à son éducation, à son poil et à sa forme. Le Bearded Collie est une race ancienne d'origine écossaise, utilisée traditionnellement pour conduire les troupeaux, mais n'a été reconnue au Royaume-Uni qu'en 1944. Elle est arrivée en France en 1976. Aujourd'hui, les chiens d'exposition sont très différents des chiens de travail et sont plus adaptés à une vie de chien de compagnie.

La couleur de son pelage...

La robe peut être grise, mais elle est plus appréciée lorsqu'elle est ardoise, fauve rougeâtre, noire ou sable, avec ou sans marques blanches sur la tête, sur le poitrail, aux membres et à l'extrémité de la queue. Elle ne prend sa couleur définitive qu'à trois ans, changeant plusieurs fois durant les premières années.

L'entretien de son pelage...

Le poil long et épais réclame un entretien contraignant et quotidien à l'aide d'une carde et d'un peigne métallique pour éviter le feutrage. Portez une attention particulière aux poils derrière les oreilles, ainsi que sous les membres antérieurs, la barbe et l'arrière-train. Les chiens stérilisés peuvent développer un poil plus doux et plus laineux qui exige des soins supplémentaires.

Son foyer d'accueil...

Le Bearded convient idéalement à une famille active capable de lui consacrer suffisamment de temps. Il a besoin de compagnie et aime participer aux activités familiales. Si vous le laissez seul, il deviendra destructeur et bruyant Il s'entend très bien avec les enfants matures, mais se révèle souvent trop excitable et turbulent avec les plus jeunes d'entre eux.

Son milieu...

Ce chien actif est plus adapté à la vie rurale, même s'il peut s'habituer à la vie en appartement, à condition de faire beaucoup d'exercice tous les jours. L'idéal est d'avoir un grand jardin clos.

Son maître...

Un maître qui a le temps et l'envie d'entretenir son poil, de l'éduquer; de lui faire - faire de l'exercice et de jouer avec lui. Si vous travaillez à l'extérieur et si vous êtes un inconditionnel de la propreté, ce chien n'est pas fait pour vous, car il a besoin de compagnie et perd ses poils. Cette race exubérante réclame un maître sensible et expérimenté.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Ce chien s'entend bien avec d'autres animaux s'il a été socialisé de bonne heure. Exubérant, il représente un risque pour les petits animaux, qu'il a tendance à pourchasser.

Son éducation...

Tout dépend du maître. Certains sujets réagissent bien à une approche douce mais ferme, basée sur la récompense, alors que d'autres sont indépendants, têtus, facilement lassés et rebutés par une approche trop dure. Dans tous les cas, il doit être éduqué sans brusquerie. Certaines lignées sont plus difficiles à éduquer que d'autres.

Ses qualités...

Joyeux, facile à vivre, intelligent, attentif. Sensible, vivant, sûr de lui, sympathique, affectueux et non agressif

Ses défauts...

Il peut réagir à l'excès à des bruits violents comme le tonnerre et les feux d'artifice. Et il est volontiers aboyeur.

Sa santé...

Le Bearded Collie se porte généralement bien et jouit d'une constitution solide, mais il peut être affecté par des maladies diverses: la dysplasie de la hanche, les affections oculaires (dont la cataracte), l'hypothyroïdie, les allergies et les maladies auto-immunes.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir