Err

Brosse pour les chiens Colley à poil long

 

 

X

X

X

X

X

 

Il existe deux types de colleys, que l'on distingue selon leur poil. Les colleys à poil ras sont beaucoup moins populaires, même si leur toilettage est moins exigeant que celui de leurs congénères à poil long, rendus célèbres par la chienne Lassie.

On pense que les origines du colley remontent à l'époque de l'Empire romain, lorsque l'ancêtre du colley à poil long fit son apparition en Angleterre. Ce chien n'était pas aussi grand que celui d'aujourd'hui et son museau était plus court; ces changements sont survenus beaucoup plus tard, grâce à des croisements avec le barzoï. Dans les années 1860, le colley devint un favori de la reine Victoria, ce qui accrut sa notoriété. Par la suite, des colleys à poil long jouèrent le rôle de Lassie dans divers films et séries télévisées, ce qui donna à la race une grande popularité dans les années 1940 et 1950. Aujourd'hui, toutefois, elle est moins commune.

Au fil des siècles, les colleys se sont révélés des chiens de berger intelligents et doués de bonnes facultés d'adaptation, comme en témoignent les multiples rôles qu'on leur a confiés. Mais de nos jours, on les retrouve principalement dans les expositions canines, plutôt que dans leurs rôles traditionnels, bien qu'ils aient conservé leurs instincts de chien d'utilité et continuent de déployer énormément d'énergie. C'est dire qu'ils ont quotidiennement besoin d'exercice pour éviter d'être en proie à l'ennui. Soyez aussi disposé à consacrer plus de temps à leur toilettage au printemps, lors de la mue de leur dense pelage hivernal. Les longs poils entre leurs pattes seront moins prononcés durant l'été.

Ce chien séduisant et intelligent, originaire d'Écosse, s'est fait connaître au XIX· siècle lorsque la reine Victoria I a «fondu» pour lui. La race a été embellie pour participer aux expositions canines, les ancêtres de Lassie étant moins grands, moins élégants et dotés d'une fourrure moins somptueuse que cette vedette de cinéma. Aujourd'hui, le Colley à poil long a perdu de son sens du travail, mais a conservé son intelligence et sa loyauté. Esthétiquement remarquable, il possède un naturel doux et affectueux qui fait de lui un excellent chien familial. Mais il doit être entre de bonnes mains. En effet, ce chien réclame énormément de temps et d'attention. Il a un besoin vital de compagnie, de stimulation mentale et de socialisation. Très sensible, il peut souffrir de sérieux troubles du comportement au sein d'un environnement stressant. Évidemment, l'entretien de sa superbe toison est particulièrement contraignant, mais le résultat en vaut la peine.

La couleur de son pelage...

Trois couleurs de robe sont reconnues: zibeline (du doré clair à l'acajou intense) et blanc, tricolore, et bleu merle. Aux États-Unis, le blanc est une couleur admise.

Son foyer d'accueil...

Le Colley est un formidable compagnon pour une famille qui a le temps de s'occuper de lui. Au sein d'un foyer bien équilibré, c'est un chien fidèle, dévoué, bien élevé et qui adore les enfants. Mais, hypersensible, il réagit mal au stress et aux tensions familiales. Une vie trépidante et un manque de stabilité ne lui conviennent donc pas.

L'entretien de son pelage...

Un entretien extrêmement contraignant. Son poil de couverture, très dense, a besoin d'être fréquemment brossé, au moins tous les deux jours, pour éviter le feutrage et les nœuds. La brosse doit être passée jusqu'à la peau pour atteindre le sous-poil doux, très serré.

Son milieu...

Ce chien est essentiellement fait pour vivre à la campagne et se dépenser en plein air, mais il peut s'adapter à la vie urbaine s'il bénéficie d'un entourage bienveillant. Il réclame beaucoup de compagnie et veut participer aux activités familiales. S'il s'ennuie, il devient destructeur et bruyant. Cette race perd beaucoup ses poils et sa fourrure ramasse toutes sortes de saletés qu'elle ramène dans la maison.

Son maître...

Un chien sensible réclame un maître sensible, calme et patient. Il a besoin de douceur et de complicité. Si vous travaillez toute la journée, choisissez un autre animal, car le Colley déteste la solitude. Mais si vous êtes prêt à le socialiser; à l'éduquer correctement et à entretenir son poil, ce chien peut vous convenir.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Gentil et tolérant de nature, le Colley s'entend généralement très bien avec les autres animaux du foyer. Certains sujets ont gardé leur instinct de conducteur de troupeaux, ce qui n'est pas toujours apprécié par certains animaux, mais si vous leur proposez d'autres activités pour les occuper, tout se passera bien.

Son besoin d'exercice...

Une promenade quotidienne d'une heure environ, associée à la possibilité de courir sans laisse, suffit à le maintenir en forme.

Mais soyez vraiment vigilant, car il a tendance à pourchasser tout ce qui bouge.

Son éducation...

Intelligent et désireux de plaire, ce chien apprend vite et se révèle très facile à éduquer - à condition que sa sensibilité soit prise en compte. Son éducation doit être douce, cohérente et basée sur la récompense. Vous n'obtiendrez rien et vous risquez même de le heurter; si vous recourez aux réprimandes verbales ou physiques. C'est une race qui doit développer sa confiance et être rassurée par une éducation appropriée.

Ses qualités...

Sociable, intelligent, dévoué, affectueux, protecteur; sensible, doux, non agressif, poli avec les étrangers et les autres animaux.

Ses défauts...

Il a tendance à souffrir d'anxiété de séparation s'il reste seul. Il est très sensible aux bruits. Certaines lignées peuvent être trop nerveuses et anxieuses.

Sa santé...

Le Colley à poil long jouit généralement d'une santé robuste, mais d'éventuelles tares oculaires (anomalie de l'œil du Colley) doivent être dépistées chez tous les chiots. Il peut souffrir d'épilepsie, d'affections cutanées, d'entropion et d'une affection de la truffe, dite «Collie nose» (une dermatite nasale due au soleil caractérisée par des lésions à la truffe).

 
 


 
Création et Référencement ID Agir