Err

Brosse pour les chiens Cocker anglais

 

 
X
X
X

 

Il existe aujourd'hui deux races légèrement différentes d'épagneuls cockers témoignant de leur passé commun de chiens de chasse. La race traditionnelle est l'épagneul cocker anglais, alors que la plus récente est l'épagneul cocker américain, largement connu aujourd'hui hors des États-Unis.

L'épagneul cocker se distinguait déjà au XIX" siècle comme race issue du land spaniel, un chien plus imposant qui allait être connu sous le nom de springer anglais. Des croisements avec l'épagneul King Charles ont aussi contribué à sa lignée. Il acquit son nom (cocker) de J'appellation anglaise du gibier qu'il chassait, soit la bécasse (woodcock), le lagopède d'Écosse (moorcock) et le tétras-lyre (heathcock). Son rôle consistait à déloger ces oiseaux des sous-bois et à les rapporter une fois qu'ils avaient été tués. La différence entre l'épagneul cocker anglais et son cousin américain commença à être apparente dans les années 1930, ce dernier se distinguant par sa taille plus petite et son poil plus abondant. Le museau de l'américain est aussi plus court et le dessus de sa tête a une forme plus ronde. Cette nette différence entre les deux souches fut officialisée en 1946 par l'American Kennel Club, qui reconnut la race américaine comme distincte de l'anglaise.

Il n'existe pas de grande différence de tempérament entre les deux souches, chacune étant d'ailleurs reconnue dans son pays d'origine comme l'épagneul cocker, sans distinction de nationalité. Toutefois, l'américain, plus petit, exige davantage de soins en raison de sa robe plus fournie. Peu de races sont aussi exubérantes et réceptives à l'apprentissage que l'épagneul cocker, mais il lui faut beaucoup d'exercice pour ne pas qu'il s'ennuie à la maison.

Doux, il est toutefois très exigeant en termes d'attention, d'exercice et d'entretien du poil. Créés à l'origine pour assister les fauconniers, les Spaniels (ou épagneuls britanniques) ont ensuite été utilisés pour chasser, lever et rapporter le gibier. Le plus petit de cette grande famille, le Cocker anglais a été reconnu comme une race à part entière en 1892. Les chiens de travail et d'exposition sont aujourd'hui très différents, les premiers possédant un aspect plus trapu, un caractère encore plus énergique et un poil moins abondant. Excellent chien de travail à l'origine, il prend très à cœur son rôle de chien de compagnie. Vivant et affectueux, très attaché à ses maîtres, sociable avec les visiteurs et gentil avec les enfants, c'est un compagnon incomparable. Sa gentillesse et son sens du travail en font d'ailleurs un excellent chien pour aider les personnes handicapées ou malades. Extraverti, il faut consacrer beaucoup de temps aux promenades, aux jeux et à l'éducation, Le Cocker anglais est heureux en famille, mais il peut aussi s'épanouir auprès d'un retraité actif Il n'est pas fait pour vous si vous travaillez toute la journée à l'extérieur; car il risque de souffrir d'anxiété de séparation.

La couleur de son pelage...

Toutes les couleurs sont admises lorsque la robe est unicolore, le blanc n'étant toléré que sur le poitrail.

L'entretien de son pelage...

Le poil épais et soyeux réclame beaucoup d'attention, idéalement un brossage et un peignage quotidiens complétés par une séance de soins plus longue au moins une fois par semaine. Les longues oreilles et leurs franges nécessitent une attention particulière. De plus, la robe doit faire l'objet d'une épilation ou d'une coupe régulière, de préférence chez un toiletteur La stérilisation peut modifier la nature du poil, le rendant plus doux et plus épais et donc plus contraignant à entretenir

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Le Cocker anglais aime autant les animaux que les gens, mais son goût pour le sport et la chasse l'incite à pourchasser le chat du voisin s'il n'a pas été bien éduqué. Compagnon familial idéal, le Cocker anglais est sociable et dynamique.

Son besoin d'exercice...

Ce chien, qui a de l'énergie à revendre, réclame des promenades régulières, des exercices sans laisse et de nombreuses parties de Jeu. S'il n'a pas l'occasion de se dépenser suffisamment, li devient frustré, destructeur et risque l'embonpoint.

Son milieu...

Une maison à la campagne est l'environnement idéal, mais le Cocker anglais peut s'épanouir en ville, voire en appartement, s'il bénéficie d'une attention et d'un exercice suffisants.

Son foyer d'accueil...

Ce chien est le compagnon idéal d'une famille active, car il est naturellement fait pour la vie en société. Il adore les enfants, mais ne supporte pas d'être embêté constamment ou manipulé avec

Son maître...

Un maître actif et sociable, désireux de nouer une relation étroite avec son chien et disposé à entretenir régulièrement son poil.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Il a besoin de la stimulation mentale que représentent les séances d'éducation, Le Cocker anglais réclame une éducation précoce, douce mais ferme, car il peut se montrer indépendant, têtu et se laisser facilement distraire par des odeurs ambiantes.

Ses qualités...

Joyeux, doux, fidèle, enjoué, affectueux, d'humeur égale, intelligent, réceptif aux ordres, sensible et dynamique.

Ses défauts...

L'entretien de son poil est très contraignant Il déteste rester seul. De rares cas d'agressivité spontanée, probablement héréditaire, ont été rapportés, principalement chez les chiens à robe rouge ou dorée, choisissez donc l'éleveur avec soin.

Sa santé...

Le Cocker anglais est généralement robuste, mais il peut être prédisposé à l'atrophie rétinienne progressive (dégénérescence de la rétine), aux pathologies rénales, aux maladies cardiaques et à la luxation de la rotule.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir