Err

Brosse pour les chiens Cavalier King Charles Spaniel

 

 
X
X

 

Ce charmant épagneul nain a toujours été un animal de compagnie et s'adapte donc bien à la vie domestique. Sa robe est généralement noir et fauve, mais elle peut varier dans certains cas: la Blenheim (roux et blanc), la Prince Charles (tricolore) et la Ruby (roux vif).

Cette race est une réédition moderne de l'épagneul King Charles (mieux connu dans son pays sous le nom King Charles spaniel, en vogue sous Charles II à la fin du XVII siècle. Elle fut créée dans les années 1920, après qu'un Américain passionné, Roswell Eldridge, déçu que la forme allongée de la tête de cet épagneul ait disparu à l'époque victorienne, eut promis une récompense. Par la suite, lors des expositions, on classa dans la même catégorie les bêtes à tête courte et celles à tête allongée, alors qu'elles devenaient clairement deux races; il faudra attendre jusqu'en 1945 pour qu'elles soient différenciées. Aujourd'hui, le cavalier est de loin le plus populaire des deux, mais la race ayant été conçue à partir d'une base génétique étroite, certaines lignées peuvent souffrir de graves problèmes de santé.

En raison de leur nature douce, ces épagneuls sont d'excellents animaux de compagnie et conviennent à un foyer avec de jeunes enfants. Ils sont aussi sociables et amicaux: ils vivent très bien ensemble et s'accordent avec les autres chiens croisés durant leurs promenades. Ils requièrent peu de toilettage et relativement peu d'exercice, se contentant d'une petite promenade quotidienne au parc. Il faut toutefois s'assurer qu'ils ne prennent pas trop de poids avec l'âge, car cela peut entraîner des problèmes cardiaques.

Chien de compagnie par excellence, le Cavalier King Charles possède une nature douce et courtoise, innée, qui s'accorde parfaitement avec son passé «royal» - il était, en effet, le chien favori de Charles Il Stuart. Issu d'une très ancienne race asiatique, il est arrivé au Moyen Âge en Europe via l'Espagne où il a été croisé avec des épagneuls nains. Il a atteint l'Angleterre au XVIe siècle où son élevage a été lancé. La race a été reconnue en 1945. S'il a toujours été si populaire dans les salons et auprès des dames, c'est parce qu'il voue une véritable adoration à son maître. Mais il n'en garde pas moins une nature sportive et énergique, ainsi qu'un caractère enjoué et vivant. Ce petit chien à la silhouette harmonieuse, qui se déplace avec grâce et souplesse, est particulièrement doux, aimable et facile à vivre. C'est un excellent chien familial, toujours de bonne humeur, poli, gentil, sociable et plein d'enthousiasme. Ces qualités lui permettent d'être apprécié en Europe, notamment en France.

La couleur de son pelage...

La robe peut être noir et feu, rubis (unicolore fauve roux), Blenheim (taches fauve châtaigne sur fond blanc) ou tricolore (blanc, noir et feu).

L'entretien de son pelage...

Le poil est long, soyeux et sans bouc/es, même si une légère ondulation est admise par le standard, et les franges sont abondantes. La robe est un vrai plaisir à entretenir: dix minutes de brossage et de peignage par jour suffisent en insistant sur les zones où le poil est le plus abondant et en faisant attention à ce que les poils des oreilles ne bouchent pas le conduit auditif.

Son foyer d'accueil...

Le Cavalier King Charles est l'un des chiens de compagnie les plus agréables à vivre et constitue donc un remarquable chien familial. Il s'entend bien avec les enfants, est facile à manipuler et représente un compagnon doux et affectueux pour les personnes âgées. Il aime le confort et s'intéresse à tout ce qui se passe autour de lui. Cependant il n'aime pas être rudoyé, et se sent donc mieux dans un foyer attentif à son bien-être.

Son milieu...

Ce petit chien plus résistant qu'il n'en a l'air s'adapte à tous les modes de vie, ou presque. Grâce à sa petite taille et son heureux caractère, il peut aussi bien s'épanouir dans le confort d'un appartement qu'à la campagne où il apprécie de courir en toute liberté.

Son maître...

Le Cavalier King Charles est aussi bien un petit chien de compagnie qui aime la vie sociale et la famille qu'un chien sportif et hardi capable de traquer le gibier au nez et à la vue. Il est donc aussi à l'aise au sein d'une grande famille dynamique qu'auprès d'une personne célibataire dont l'âge importe peu. Il adore la compagnie humaine, quelle qu'elle soit Il doit pouvoir participer à la vie familiale et être entouré d'affection, car il ne supporte absolument pas d'être laissé seul. Son maître doit être généreux en caresses.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

C'est un chien qui cohabite harmonieusement avec d'autres animaux, et se montre rarement possessif ou jaloux. Mais soyez vigilant en lui présentant des chiens de grande taille susceptibles de le bousculer ou de le malmener. L'idéal est de posséder deux Cavaliers King Charles qui pourront se tenir compagnie.

Son besoin d'exercice...

Même s'il adore sommeiller confortablement chez lui, il a besoin de sortir pour dépenser son énergie au moins une fois par Jour; car c'est un sportif. Une promenade régulière autour d'un parc, ou une partie de jeu dans le jardin, suffit à le maintenir en forme, même s'il apprécie les longues balades dans la nature en compagnie de son maître chéri.

Son éducation...

Il est moyennement facile à éduquer et n'est pas l'une des races les plus promptes à obéir ni les plus disposées à apprendre. C'est essentiellement un chien de compagnie et si ses maîtres l'ont choisi, ce n'est pas pour faire de lui une star des concours d'obéissance et d'agilité.

Ses qualités...

Sociable, gentil, non agressif, joueur, sportif, actif, hardi, gai, sensible et doux.

Ses défauts...

Lors d'une promenade, il se laisse facilement distraire par des odeurs, alors surveillez-le pour l'empêcher de trop s'éloigner: Gardez-le en laisse dans la rue, car la vie urbaine recèle de nombreux dangers pour lui. Il a tendance à aboyer à l'approche de visiteurs étrangers, mais il est trop doux et gentil pour être un bon gardien.

Sa santé…

Ces chiens peuvent vivre jusqu'à 14 ans, mais le Cavalier King Charles peut être prédisposé à une pathologie cardiaque affectant la valvule mitrale, ainsi qu'à la dysplasie de la hanche et à des affections oculaires telles la cataracte et l'atrophie rétinienne progressive.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir