Err

Brosse pour les chiens Bullmastiff

 

 

X

X

 

En dépit de sa taille, le bullmastiff n'est pas un chien agressif, mais il a besoin de beaucoup d'espace et il est dispendieux à nourrir. Il est doté de forts instincts de protection et s'avère un gardien efficace ainsi qu'un bon chien de famille.

Le bull mastiff fur créé dans un but bien précis. À la fin du XIX siècle, les gardes-chasses anglais éraient menacés par des groupes de braconniers. Pour les aider, on conçut le bull mastiff à partir de croisements entre des bouledogues anglais et des mastiffs. Les bouledogues éraient alors beaucoup plus gros, actifs et agressifs que ceux d'aujourd'hui, tandis que les mastiffs éraient extrêmement puissants mais relativement calmes. Il en résulta un chien plus rapide et déterminé, suffisamment fort pour rejoindre un homme et l'immobiliser, mais sans lui infliger de blessures graves. Depuis sa reconnaissance à des fins d'exposition en 1924, la pureté de la race a été maintenue.

Le bullmastiff actuel est très amical, bien qu'il ait conservé toute sa puissance. Son apparence s'est quelque peu modifiée, notamment sa robe, plus souvent fauve que tachetée. Il est encore très protecteur et veillera sur la famille avec dévouement. Le dressage peut poser des problèmes. Si votre chiot devient rétif, il vous faudra peut-être une aide professionnelle, et le plus tôt sera le mieux, compte tenu de la taille et de la force du chien adulte.

Il est doux avec sa famille, mais sait toujours monter la garde. Il a besoin d'être correctement socialisé et éduqué afin que son instinct protecteur ne se transforme pas en agressivité. Il réclame un maître expérimenté en raison de sa force physique et de son caractère têtu. Enfin, il lui faut de l'espace et une surveillance rapprochée. Le type actuel du Bullmastiff est souvent exagéré, alors évitez les sujets à l'ossature trop lourde et à la face trop aplatie, de santé plus fragile. Ce chien au physique puissant a été créé en Angleterre au début du XIXe siècle, sous l'influence des grands propriétaires terriens soucieux de protéger leurs biens. Souhaitant un chien de garde et de défense aussi dissuasif que le Mastiff, mais plus rapide, plus léger et plus combatif, ils ont croisé ce dernier avec le Bulldog, obtenant ainsi le Bu Il mastiff. Aujourd'hui, ce chien se cantonne au rôle de chien de compagnie et de gardien besoin de la présence de son maître. Le Bullmastiff a tendance à baver; à grogner; à ronfler et à émettre des gaz intestinaux.

La couleur de son pelage...

La robe peut être de n'importe quel ton de fauve ou de rouge, bringé ou non, mais doit être de couleur pure et nette. Une légère marque blanche sur la poitrine est tolérée. Le museau doit porter un masque noir et les yeux doivent être entourés de marques foncées.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Faites preuve de prudence. Le Bullmastiff adulte peut être agressif envers des congénères du même sexe, d'où l'importance d'une socialisation précoce. Il peut cohabiter pacifiquement avec le chat du foyer s'il est élevé avec lui, mais n'est pas digne de confiance en présence d'animaux étrangers. Les animaux plus petits risquent d'être écrasés, s'il interprète mal leur manière de jouer.

L'entretien de son pelage...

Son poil dru est très facile à entretenir: un brossage régulier; environ 10 minutes deux fois par semaine, à l'aide d'une brosse à poils durs suffit. N'oubliez pas de vérifier l'état des pieds, qui supportent un poids important.

Son milieu...

Le Bullmastiff est évidemment adapté à une grande maison à la campagne dotée d'un jardin efficacement clôturé. Cette race ne supporte pas les températures extrêmes et doit disposer d'un endroit frais et ombragé.

Son besoin d'exercice...

L'exercice doit être modéré, même si ce chien a besoin d'être promené quotidiennement. Naturellement paresseux, le Bullmastiff doit être poussé à faire de l'exercice, d'autant qu'il a tendance à prendre du poids. Les chiots de moins de deux ans, ne doivent pas faire d'efforts.

Son foyer d'accueil...

Le Bullmastiff peut être un excellent chien familial. Il est déconseillé dans les familles qui ont des enfants en bas âge en raison de sa taille et de son instinct de gardien. Il peut être surprotecteur et représenter une menace pour des enfants étrangers. Les chiots de moins de trois ans peuvent renverser les jeunes bambins.

Son maître...

Il lui faut un maître fort, assuré et expérimenté qui a le temps de le socialiser et de l'éduquer et, surtout, de lui donner toute l'affection qu'il réclame. Car ce chien a absolument

Son éducation...

Le Bullmastiff est assez difficile à éduquer: Puissant et têtu, il faut lui montrer qu'il n'est pas le chef de sa meute humaine. L'éducation commence de bonne heure avec fermeté, patience et cohérence. Les séances d'éducation doivent être courtes et stimulantes. Vous obtiendrez de bien meilleurs résultats par les félicitations et les récompenses que par la brutalité et les punitions.

Ses qualités...

Courageux, dévoué, protecteur, vif mais à la maison. L'éducation est indispensable pour une race aussi grande, calme, plein d'ardeur, digne de confiance, tolérant, stoïque et puissant.

Ses défauts...

Il ne convient pas aux maîtres inexpérimentés, Les adultes sont généralement calmes et raisonnables, mais les chiots sont assez difficiles à gérer: Insuffisamment socialisée et mal éduquée, cette race peut poser problème en raison de son instinct de garde et de défense très développé.

Sa santé...

Le Bullmastiff a une espérance de vie assez courte et souffre fréquemment de problèmes osseux et articulaires, dont la dysplasie de la hanche. La race est également sujette à l'entropion, à la dilatation/ torsion de l'estomac et au cancer: Cette race a besoin de visites régulières chez un vétérinaire.
 
 


 
Création et Référencement ID Agir