Err

Brosse pour les chiens Braque hongrois

 

 

X

X

 

Appelé vizsla dans sa Hongrie natale, ce chien possède une robe très caractéristique avec des nuances de roux et de doré. Sa truffe - tout comme ses yeux et ses ongles - devrait toujours être rougeâtre, se mariant ainsi à la couleur de sa robe.

Les origines du braque hongrois remonteraient à plus de 900 ans, son nom étant celui d'un ancien village de la vallée du Danube. À la fin du XIX siècle, cette race était en voie d'extinction et ne comptait plus qu'une douzaine d'individus. Sa survie fut sans doute assurée par des croisements avec des chiens d'arrêt, bien que les deux guerres mondiales l'aient à nouveau mise en péril. Finalement, des réfugiés hongrois fuyant leur pays dans les années 1940 amenèrent quelques braques avec eux, et leur popularité ne s'est jamais démentie depuis.

Le braque hongrois possède d'excellentes facultés d'adaptation. Après avoir d'abord été un chien d'arrêt pour la chasse aux faucons, il est devenu un excellent rapporteur. Il forme un lien étroit avec sa famille immédiate, mais il faut s'assurer qu'il n'est pas le «chien d'un seul maître», Il est possible de relever ce défi en veillant à ce que plus d'un membre de la famille s'engage dans le dressage du chiot. Comme il a été conçu pour chasser dans les plaines de Hongrie, le braque exige beaucoup d'exercice.

Adapté à tous les types de chasse, le Braque hongrois excelle à rechercher, arrêter et rapporter le gibier. Chien sportif favori de la noblesse hongroise au Moyen Âge, il est resté essentiellement un chien de travail, mais sa beauté et sa nature sociable en ont fait un chien de compagnie de plus en plus apprécié. Au caractère gentil, affectueux et extraverti, c'est un excellent chien familial, à condition d'avoir suffisamment d'exercice, de stimulation et d'être constamment entouré. Détestant la solitude, il a besoin de participer à toutes les activités de la famille. Il excelle presque partout, dans les concours d'obéissance, d'agilité, de pistage, etc. Le Braque hongrois à poil dur est une variété plus rare que le Braque hongrois à poil court. Il résulte du croisement entre la variété à poil court et un chien d'arrêt allemand, effectué dans les années 1930 dans le but d'obtenir une robe offrant une meilleure protection contre les intempéries.

La couleur de son pelage...

La couleur de la robe, uniforme, se compose de différents dégradés de froment doré.

L'entretien de son pelage...

Un entretien minimal. Son poil court et lisse ne réclame qu'un brossage hebdomadaire à l'aide d'une brosse dure en soie de sanglier, destiné à éliminer les poils morts.

Son foyer d'accueil...

Si vous recherchez un chien placide et peu exigeant, ce chien n'est pas pour vous. Mais si vous êtes en mesure de satisfaire les besoins d'un chien de travail dévoué aux siens, désireux de leur plaire, protecteur sans être agressif et fiable avec les enfants, le Braque hongrois vous conviendra. S'il n'a pas assez d'exercice et d'attention, il devient frustré et fait de nombreuses bêtises. Ce chien peut s'adapter à la vie urbaine, à condition de se dépenser régulièrement et de participer à toutes les activités familiales. Il a besoin d'un jardin efficacement clôturé, car s'il s'ennuie, il est capable de sauter facilement par-dessus une barrière de 2 mètres de haut.

Son milieu...

Une maison à la campagne avec beaucoup d'espace est l'idéal.

Son maître...

Le Braque hongrois réclame un maître actif, appréciant les activités canines, qu'elles soient sportives ou axées sur l'obéissance, et capable de lui donner une éducation sensible. Il a besoin d'une présence à temps plein et d'être intégré à la famille. Ne choisissez pas ce chien si vous n'envisagez pas des échanges tactiles et verbaux avec lui pour lui montrer votre affection.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Le Braque hongrois s'entend bien avec d'autres animaux s'il a été correctement socialisé de bonne heure. Mais n'oubliez pas que c'est un chien de chasse, alors ne le faites pas cohabiter avec des rongeurs et ne vous attendez pas à ce qu'il ignore le chat du voisin, à moins d'être parfaitement éduqué.

Son besoin d'exercice...

Il a besoin d'une forte dose d'exercice tous les jours, avec la possibilité de galoper sans laisse. Ce chien ne convient absolument pas à un maître sédentaire.

Les chiots de moins de neuf mois doivent se limiter à de courtes promenades et à des jeux dans le jardin, car leurs os en pleine croissance sont encore fragiles.

Ses qualités...

Vivant, intelligent, obéissant, dévoué, réceptif, polyvalent, protecteur et doux. Son poil est d'un entretien facile et presque sans odeur

Son éducation...

Cette race, soucieuse de faire plaisir à son maître, réagit bien à une éducation ferme et patiente, mais, au contraire, répond mal à la brutalité. Surtout, faites preuve de persévérance, car elle se développe lentement. Très sensible, ce chien est parfois entêté et distrait.

Ses défauts...

C'est un chien formidable mais exigeant, trop «pot de colle» pour certains. Il a tendance à prendre une main ou un bras dans sa gueule en signe d'amitié, mais si la personne n'a pas été prévenue, elle peut croire qu'il veut la mordre et avoir peur. Le Braque hongrois est très bavard, il aboie beaucoup.

Sa santé...

Ce chien est habituellement de santé robuste, mais peut être affecté par la dysplasie de la hanche, la maladie de von Willebrand, l'hémophilie, l'épilepsie et l'ostéochondrite disséquant (un trouble de l'ossification). Les allergies aux anesthésiques sont fréquentes.
 
 


 
Création et Référencement ID Agir