Err

Brosse pour les chiens Boxer

 

 

X

X

 

Le nom de la race s'explique par sa nature très enjouée: les boxers se lèvent souvent d'un bond et luttent l'un contre l'autre en se tenant sur leurs pattes arrière. Ils font preuve d'un authentique enthousiasme et forment des liens solides, surtout avec les enfants plus âgés.

Le boxer descend d'une ancienne lignée de dogues et partage sans doute un lien de parenté avec celui de Bordeaux. Mais l'évolution de la race telle qu'on la connaît débuta en Allemagne au milieu du XIX siècle. Son apparence reflète des croisements avec certains chiens de chasse et une souche ancienne de bouledogue anglais à longues pattes. La robe classique du boxer est bicolore, avec des zones de blanc sur le museau, la poitrine et les pieds. Ce chien intelligent fut employé comme messager dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale et encore aujourd'hui, il accomplit un large éventail de tâches, comme celles de chien guide ou de gardien de bétail.

Le boxer n'est pas adapté aux chauds climats. Il est vulnérable aux coups de chaleur, comme toutes les races à museau court. Les chiens éliminent la chaleur en haletant et en refroidissant l'air à travers leurs narines plutôt qu'en transpirant comme nous. Les boxers, particulièrement animés de nature, ne devraient donc pas s'adonner à l'exercice au milieu du jour, lorsque le soleil est à son zénith. Ils sont aussi vulnérables aux cancers de la peau, surtout les boxers blancs qui, d'ailleurs, ne sont jamais acceptés dans les expositions. Les boxers sont de très loyaux compagnons, mais ils ne reculeront pas si on les provoque. On doit donc bien les dresser pour éviter les conflits. Pattes antérieures Les pattes antérieures longues el droites se terminent par un pied compact et des orteils arqués Oreilles hautes Les oreilles sont attachées au sommet du crâne Robe La robe peut être fauve ou tachetée.

Ce chien est un clown qui déborde d'énergie et reste enfant toute sa vie. Amusant, il réclame un engagement très important de la part de son maître. Il a besoin d'exercice, d'éducation, d'affection et... de patience! Si vous souhaitez un chien exubérant, voire turbulent, il est idéal! Sociable, il adore sa famille, à condition que cette dernière le lui rende bien.

La couleur de son pelage...

La robe peut être fauve ou fauve bringée (le fauve pouvant varier du jaune clair au roux foncé) et les rayures doivent se détacher clairement du fond de la robe. Le masque est toujours noir.

L'entretien de son pelage...

Son poil ras, dur et serré ne réclame qu'un petit brossage de temps en temps afin d'éliminer les poils morts.

Son foyer d'accueil...

Affectueux, enjoué et protecteur, le Boxer convient parfaitement à une famille dynamique, qui a l'habitude des chiens. Il représente un formidable compagnon de jeu pour des enfants raisonnables, mais se révèle trop turbulent et trop imposant pour des enfants en bas âge ou des personnes âgées. Il lui faut un foyer stable, où il puisse apprendre les bonnes manières. Son exubérance risque de le rendre ingérable au sein d'une famille à la vie trépidante. Il aime recevoir de l'affection.

Son milieu...

Le Boxer s'adapte aussi bien à la ville qu'à la campagne s'il a suffisamment d'exercice, mais il a trop besoin d'espace pour vivre en appartement. Il doit avoir accès à un jardin aussi vaste que possible et bien clôturé, car c'est un spécialiste du saut de haies et de la fugue.

Son maître...

Le Boxer s'épanouit au contact d'un maître expérimenté, actif, affectueux, capable de lui consacrer beaucoup de temps et d'énergie, et doté d'un solide sens de l'humour. Bien que puissant et affirmé, il est sensible et réclame de la gentillesse. Il est déconseillé aux maîtres inexpérimentés, trop fragiles physiquement ou dont le mode de vie ne convient pas à un chien aussi exubérant.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Facile à vivre, le Boxer s'entend généralement bien avec d'autres animaux, même si certains sujets peuvent se montrer dominants avec des congénères du même sexe. Il peut être trop turbulent pour le confort d'animaux plus petits avec lesquels il joue volontiers, mais auxquels il risque de faire mal sans le vouloir.

Son besoin d'exercice...

Il a besoin d'autant d'exercice que possible. Le Boxer dort marcher au moins une à deux heures par jour, mais jamais par temps très chaud ou très froid car; comme toutes les races à face aplatie, il est vulnérable aux coups de chaleur et aux coups de froid. Il est conseillé de lui faire pratiquer des activités sportives comme l'agilité.

Son éducation...

Le Boxer est assez difficile à éduquer car il est à la fois têtu, affirmé et sensible. De plus, son développement est lent. Il doit être éduqué avec fermeté, mais sans brutalité, et avec beaucoup de patience. Aux côtés d'un maître qu'il aime et respecte, c'est un chien très capable. Il faut malgré tout le persuader que les séances d'éducation sont aussi amusantes que les Jeux!

Ses qualités...

Joyeux, vivant, puissant, énergique, dévoué à son maître, affectueux, de tempérament égal, courageux, sûr de lui, joueur; intelligent et sociable.

Ses défauts...

C'est une race exigeante, exubérante, qui a tendance à ronfler, à baver et à émettre des gaz intestinaux. Certains sujets sont d'excellents gardiens, d'autres non.

Sa santé...

Le Boxer est très exposé aux malformations cardiaques et aux cancers. Il peut aussi être sujet à la dilatation/torsion de l'estomac, à la dysplasie de la hanche et à l'hypothyroïdie. Autrefois grave, l'axonopathie progressive (maladie du système nerveux conduisant à une paralysie) est aujourd'hui bien soignée.

 
 


 
Création et Référencement ID Agir