Err

Brosse pour les chiens Bouvier bernois

 

 

X

X

X

X

X

 

Comme l'indique son passé de chien d'utilité, ce bouvier musclé est puissant, mais il n'est plus guère aujourd'hui qu'un animal de compagnie et un chien d'exposition. Connu en Suisse sous le nom de Berner Sennenhund, cette bête a des liens étroits avec la région de Berne.

Dans son pays d'origine, le bouvier bernois avait de multiples fonctions: chien de ferme, gardien de troupeaux ou gardien du bétail et de la propriété. Mais son rôle le plus important consistait à tirer des charrettes servant au transport des biens. Le bouvier bernois, qui a une riche histoire dans la région de la capitale suisse, descend apparemment d'élevages de dogues romains, une race aujourd'hui disparue. Dans les années 1890, tout comme d'autres races liées au bouvier, il commença à se raréfier, son rôle comme chien d'utilité ayant considérablement décliné. Heureusement, un aubergiste local entreprit un programme de reproduction pour le sauver de l'extinction.

La coloration riche et contrastée du bouvier bernois, jointe à son marquage symétrique, a largement contribué à sa popularité. Ce chien représente la plus en vogue des quatre races de bouviers et est un excellent animal de compagnie. Les bouviers bernois sont aussi polyvalents, participant à un large éventail d'activités, qu'il s'agisse de concours d'obéissance et d'agilité, ou encore de compétitions de garde et de pistage de troupeaux. Des concours de traction de charrettes sont même organisés aux États- Unis à leur intention. Leur nature avenante en a aussi fait des chiens de thérapie.

Ce superbe chien à la physionomie sympathique est calme, sociable, docile et affectueux, d'où sa popularité actuelle comme chien familial. Originaire des montagnes suisses, il était utilisé comme chien de trait, chien de troupeaux et chien de garde des fermes. Il est resté un chien aux multiples talents qui excelle dans les concours de travail, d'obéissance, d'agilité et de pistage. Entouré d'attention, c'est un compagnon doux, tolérant et agréable à vivre. Mais la race est exigeante et ne convient pas aux maîtres inexpérimentés. Imposant, puissant et affirmé, le Bouvier bernois a besoin d'être toujours occupé et d'une présence humaine constante à ses côtés. Il ne supporte ni la solitude, ni l'ennui. L'entretien de son poil est contraignant et il a besoin d'exercice. C'est le plus populaire des quatre Bouviers suisses développés pour travailler dans les fermes alpines. La race, sauvée de l'extinction à la fin du XIXe siècle, est aujourd'hui devenue très populaire.

La couleur de son pelage...

La robe, d'un noir soutenu, est marquée de taches feu au-dessus des yeux, sur les joues et sur les membres. Elle porte des marques blanches sur le museau, la poitrine, les pieds et parfois au bout de la queue.

Son maître...

Il réclame un maître expérimenté, qui a le temps et la patience d'éduquer un chien puissant et au caractère affirmé, et qui apprécie les activités sportives. Ce chien aime donner et recevoir de l'affection et a besoin de faire partie intégrante de sa meute humaine.

L'entretien de son pelage...

Le poil long et épais réclame un brossage et un peignage réguliers, environ deux fois par semaine, Jusqu'à la peau, et des soins supplémentaires en période de mue. Si vous ne peignez que le dessus du poil, vous risquez de laisser des poils morts qui finiraient par feutrer: La mue du Bouvier bernois est abondante, alors munissez-vous d'un aspirateur efficace !

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Le Bouvier bernois s'entend bien avec d'autres animaux s'il est élevé avec eux. Imposant et turbulent dans sa jeunesse, ce chien ne doit pas être laissé seul avec des animaux plus petits qu'il peut blesser involontairement.

Son milieu...

Chien de travail imposant, le Bouvier bernois n'est pas vraiment fait pour la vie urbaine et ne doit en aucun cas vivre enfermé dans un appartement. Il n'est pas non plus fait pour la vie de chenil, car il a besoin de la compagnie de l'homme. Sa fourrure épaisse le rendant vulnérable aux coups de chaleur, la maison ne doit pas être trop chauffée l'hiver et le jardin doit posséder des endroits ombragés l'été.

Son foyer d'accueil...

Le Bouvier bernois est un excellent chien familial, à condition que ses maîtres lui consacrent tout leur temps. Il aime participer aux activités de la famille. Il est doux avec les enfants, même s'il peut se montrer trop rude pour de jeunes bambins et s'il ne doit pas être laissé seul avec eux.

Son besoin d'exercice...

Les adultes sont assez adaptables, mais doivent marcher au moins une demi-heure par jour Il ne refusera pas davantage d'exercice 1 Les chiots âgés de moins d'un an doivent se dépenser avec modération.

Son éducation...

Ce chien est soucieux de faire plaisir mais possède un caractère affirmé et adore faire le pitre. Éduquez-le avec fermeté, patience et cohérence en veillant à ce que les séances soient courtes et stimulantes. Certains mâles peuvent être dominants et réclament un maître expérimenté. L'éducation doit être précoce car un jeune Bouvier peut devenir incontrôlable.

Ses qualités...

Docile, sociable, très affectueux, confiant, protecteur, intelligent, polyvalent, dévoué, actif et non agressif

Ses défauts...

Ce chien réclame un engagement total de la part de son maître, Son espérance de vie est courte,

Sa santé...

Le Bouvier bernois peut souffrir de dysplasie de la hanche et du coude, d'ostéochondrite (une maladie du cartilage articulaire qUI provoque une boiterie des membres antérieurs) et de cancer Cette race a une espérance de vie particulièrement courte, même si certains sujets vivent plus de 10 ans.
 
 


 
Création et Référencement ID Agir