Err

Brosse pour les chiens Berger belge

 

 

X

X

X

 

Il reste avant tout un chien de travail qui a absolument besoin de se dépenser physiquement et d'être stimulé mentalement. Affectueux, mais exigeant, avec sa propre famille, il est naturellement réservé vis-à-vis des étrangers, d'où la nécessité de le socialiser de bonne heure pour l'empêcher de devenir craintif. Ce chien ne convient pas à tous, mais représente un compagnon aussi beau que dynamique pour un maître expérimenté. Le Laekenois est à poil dur et le Malinois à poil court; quant aux Groenendael et Tervueren, ils sont à poil long, mais de couleurs de robe différentes. D'abord utilisé pour ses qualités de chien de berger et de chien de garde, le Berger belge est aujourd'hui employé dans l'armée et la police.

La couleur de son pelage...

Laekenois : robe fauve avec des traces de charbonné, surtout au museau et à la queue. Malinois: robe fauve charbonné et masque noir: Groenendael: robe noir zain (sans poil blanc) unie; seul un peu de blanc au poitrail et aux doigts est toléré. Tervueren : robe fauve charbonné ou gris charbonné et masque non:

L'entretien de son pelage...

Un brossage jusqu'à la peau au moins deux fois par semaine suffit à maintenir son poil en bonne santé. Le poil des variétés à poil long risque de feutrer et de former des nœuds s'il est négligé. Comme le Berger belge mue abondamment une ou deux fois par an, peignez-le minutieusement durant cette période pour éliminer les poils morts.

Son foyer d'accueil...

Ce chien, qui a besoin d'une présence constante, convient à une famille qui a le temps de l'éduquer, de le promener, de lui faire faire de l'exercice et de varier ses activités. Il s'entend bien avec les enfants s'il est élevé avec eux et son instinct protecteur très développé en fait un excellent gardien. Mais le Berger belge exige un engagement à plein temps, ne l'oubliez pas.

Son milieu...

Cette race est pleinement heureuse à la campagne, mais s'adapte à la vie urbaine, à condition d'avoir suffisamment d'exercice. Elle doit disposer d'un jardin efficacement clôturé et avoir accès à des espaces propices aux longues promenades.

Son maître...

Le maître d'un Berger belge doit apprécier le dynamisme extrême de ce chien de travail, l'entourer constamment et le stimuler mentalement. Il doit être à la fois assuré et sensible, car c'est une race facilement rebutée par des méthodes d'éducation agressives.

Sa cohabitation avec d'autres animaux...

Ce chien s'entend généralement bien avec ses congénères et les autres animaux du foyer s'il est élevé avec eux. Cependant, son fort atavisme de chasseur et sa tendance à vouloir faire avancer les autres animaux en leur mordillant les jarrets et en les poussant réclament une surveillance accrue.

Son besoin d'exercice...

Le Berger belge a besoin de longues promenades quotidiennes et de séances d'éducation actives pour rester heureux et en bonne santé. Il lui est également indispensable de courir sans laisse, à condition d'avoir appris à obéir au rappel. Sinon, il n'hésitera pas à courir après les joggeurs ou le bétail et vous ne pourrez pas le contrôler.

Son éducation...

Ce chien est très facile à éduquer; mais il lui faut une approche bienveillante, car il est très sensible. Adoptez une méthode positive, basée sur la récompense, et ne vous montrez jamais brutal, au risque de perdre toute la confiance qu'il a placée en vous.

Ses qualités...

Actif, vif, athlétique, intelligent, affectueux, fidèle, désireux de plaire, facile à éduquer; protecteur et adaptable.

Ses défauts...

Ce chien doit être toujours occupé. Il a besoin d'être socialisé pour ne pas devenir craintif ou agressif

Sa santé...

Robuste, le Berger belge peut néanmoins souffrir de tares héréditaires - affections oculaires (atrophie rétinienne progressive et cataracte), dysplasie de la hanche, hypothyroïdie et épilepsie. Les reproducteurs doivent subir un dépistage pour être certifiés indemnes de tares génétiques.
 
 


 
Création et Référencement ID Agir